VIDEO Un dîner presque parfait : une candidate écoeure ses invités avec une animation épilation

Ce vendredi 28 août, pour le dernier jour de compétition dans Un dîner presque parfait sur W9, c’est Margaux qui s’est mise aux fourneaux. Et pour assurer l’ambiance de son dîner, la jeune esthéticienne a pensé à une animation assez originale, qui n’a pas vraiment plu à ses convives !

C’est un programme qui, même au fil des années, ne déçoit jamais les téléspectateurs. Dans Un dîner presque parfait, diffusé sur W9, cinq candidats s’affrontent derrière les fourneaux pour tenter de gagner le titre du meilleur cuisinier. Pas toujours une mince affaire, entre les couacs gustatifs et la mauvaise foi de certains mauvais joueurs, ou stratèges, au choix. Cette semaine, ce sont cinq anciens gagnants qui ont remis leur titre en jeu et revêtu leur tabliers de cuisine. Dès le début de la semaine, l’ambiance était au rendez-vous, et les situations lunaires aussi. Si Aude-Marie en a surpris plus d’un avec une fascinante technique de cuisine, Nicolas a beaucoup fait parler de lui. Il faut dire qu’en plus d’être très critique à l’égard de ses concurrents, le réalisateur parisien n’a pas perdu le nord lorsque ces derniers lui ont fait de multiples reproches sur la qualité de son dîner. Ce vendredi 28 août, c’était au tour de Margaux de se lancer dans l’aventure.

Une activité peu ragoûtante

Avec son accent chantant et sa bonne humeur, la jeune femme de 28 ans originaire de Tarascon a tout de suite donné le ton avec le titre de son menu : « Belle d’automne ». Un thème minutieusement choisi : « Je suis dans le domaine de la beauté, et j’aime l’automne » a ainsi expliqué Margaux. Et pour bien mettre ses convives dans l’ambiance, la jeune esthéticienne a, dès l’apéritif, sorti l’attirail lourd !

Avec son pot de cire, Margaux s’est d’abord attaquée à la jambe bien poilue de ce pauvre Jérôme, sous les yeux d’Aude-Marie, qui a eu bien du mal à supporter ce douloureux spectacle. Mais c’est lorsque Fabrice a ôté ses chaussures et soumis sa jambe à Margaux que l’ambiance a un peu plus mal tourné. « Déjà que l’animation m’avait un petit peu coupé l’appétit… Mais alors, tu sens les chaussettes de Fabrice, et là c’est mort, tu n’as plus faim ! » a confié Aude-Marie qui s’est glissée dans la peau d’une esthéticienne bien malgré elle. De son côté, Fabrice s’est montré plutôt lucide : « Je peux comprendre. Là ça empestait toute la pièce ! Toute la journée j’ai marché » a concédé le magicien. C’est sûr que, pour l’appétit, on repassera…

Source: Lire L’Article Complet